Des avantages considérables avec le crédit sans banque

Les procédures de prêt proposées par les établissements bancaires présentant parfois certaines difficultés, bon nombre de particuliers ont recours au crédit sans banque.  Cette forme de financement procure un certain nombre d’avantages, aussi bien pour le prêteur que pour l’emprunteur. La plupart du temps, elle s’effectue sur la Toile. Comme tout acte effectué sur Internet, une telle démarche peut être sujette à des arnaques éventuelles. Cependant, afin de réellement tirer parti de cette opération, il est indispensable de faire preuve de prudence.

Les crédits en ligne, que des avantages !

Afin d’échapper aux procédures parfois compliquées des prêts auprès des banques, la majorité des emprunteurs se tournent vers des prêts octroyés par des particuliers. Une des raisons de cet afflux, les avantages multiples qui y sont associés.

Effectivement, avec le crédit sans banque, l’emprunteur est libre de ne pas mentionner le motif d’utilisation de son prêt. Certains ne requièrent aucunement la présentation de justificatif de revenu. Par ailleurs, les personnes se trouvant en interdiction bancaire sont libre de contracter ce type de prêt malgré leur situation. Etant donné que les démarches administratives ne sont pas forcément nécessaires, comme dans le cadre d’un prêt bancaire. De ce fait, le déblocage des fonds peut s’effectuer le plus rapidement possible. En cas de besoin urgent de liquidités, ce genre de crédit reste la meilleure solution.

D’un autre côté,  qui dit crédit, dit taux d’intérêt. Cette sorte d’emprunt présente un avantage énorme pour l’emprunteur car il est, la plupart du temps, associé à un taux d’intérêt très intéressant. Il en est de même pour le TAEG ou Taux Effectif Global.

Crédit sans banque, une opération en ligne

Le crédit sans banque n’est nul autre qu’un crédit en ligne. Il constitue une occasion majeure permettant aux deux parties (prêteur et emprunteur) d’opérer sans se déplacer. Il suffit d’avoir à disposition les matériels indispensables, à l’instar d’un smartphone, une tablette ou un PC. L’opération s’effectue ainsi très rapidement.

Après seulement quelques clics, le potentiel emprunteur peut avoir la réponse à sa demande de prêt. En sus, il peut disposer des informations nécessaires se rapportant au prêt en un rien de temps. Il s’agit à titre d’exemple, du coût total du prêt, des mensualités, etc. Le plus avec cette démarche sur Internet, c’est la possibilité de profiter d’un taux d’intérêt rentable. Effectivement, avant de souscrire un contrat, le futur emprunteur peut comparer plusieurs prêts en même temps. A partir des comparateurs de crédit en ligne, il saura déduire quel crédit en ligne reste le plus bénéfique.  Les démarches s’effectuant en ligne, le prêt entre particuliers devient très prisé car le déblocage du fonds est ainsi accéléré.

Prêt entre particuliers : comment éviter les supercheries ?

Au début, le prêt entre particuliers a été mis en place aux Etats-Unis dans le but de tendre vers une économie collaborative. Cette opération gagne du terrain en France, surtout avec la croissance incessante du nombre d’emprunteurs Français. Ce prêt suppose la conclusion d’un contrat ainsi que la soumission d’une reconnaissance de dette. Il est à noter que ce prêt ne suppose aucunement le paiement préalable de frais de dossier. Si c’est le cas, il faudra se méfier, car c’est la forme d’une arnaque. Afin de fuir tous risques d’escroquerie, il est indispensable de converser suffisamment avec le supposé prêteur. Ici, les mails jouent un rôle important. Ceux-ci devraient comporter des infos sérieuses le concernant, comme les mentions légales. Un mail qui comporte des sujets portant sur la réassurance, de nombreuses fautes d’orthographe, ou des termes simplistes, aide à classer le soi-disant prêteur comme un faux.

Laisser un Commentaire