capacité emprunt immobilier
Jan 29 2019

Calcul capacité d’emprunt immobilier : comment évaluer son taux d’emprunt ?

Quand le temps arrive où on doit souscrire un crédit immobilier, on est pour la plupart d’entre nous, confronté à plusieurs questions qui nous laissent parfois pantois. Il s’agit en tout premier lieu de calculer notre capacité d’emprunt pour que l’on puisse être sûr de notre aptitude à honorer notre dette. Il faut savoir que les banques se basent initialement sur ce critère pour déterminer votre taux d’emprunt, mais aussi sur la durée de celui-ci, d’où la nécessité d’anticiper son calcul.

Qu’est-ce que c’est que la capacité d’emprunt

Quant on parle de capacité d’emprunt, on le fait souvent pour désigner la somme que l’emprunteur va au maximum pouvoir faire lâcher à son banquier dans le but de financer son projet immobilier.

Il faut savoir que la capacité d’emprunt est le principal élément de la capacité d’achat d’un crédit immobilier, ce dernier étant composé de plusieurs autres éléments comme l’apport personnel et le prêt à taux zéro, mais aussi d’autres prêts complémentaires.

Il nous faut cependant noter que cette capacité d’emprunt n’est pas du tout variable en suivant notre apport personnel, bien au contraire, cette capacité s’adosse sur des variables qui sont d’une toute autre nature :

  • Le taux d’endettement : il est tout à fait logique que plus le taux d’endettement de l’emprunteur est lourd plus sa capacité d’emprunt à nouveau devient faible ;
  • Le reste à vivre du ménage emprunteur : plus le reste à vivre est important, plus votre banquier vous fera un taux de crédit immobilier meilleur puisque votre capacité d’emprunt est bonne ;
  • La durée du prêt immobilier : contrairement à ce que beaucoup pensent, il se peut que la longue durée de votre crédit influence favorablement votre capacité d’emprunt ;
  • Le taux d’intérêt : plus ce dernier est élevé plus votre capacité d’emprunt démunie puisque les mensualité vont augmenter tout naturellement.

Le conseil que l’on peut donc vous donner est de rallonger votre durée de crédit, ce fait va faire que vos taux d’intérêt vont être revus à la baisse par votre banquier.

Comme cela va ainsi diminuer vos mensualités, vous allez également avoir une capacité d’emprunt plus intéressante ce qui vous ouvrira les portes de plusieurs crédits immobiliers.

calcul capacite emprunt

Comment calculer sa capacité d’emprunt ?

Prenons comme exemple un couple dont le revenu par mois est d’environ 3800 €. Il faut savoir que ces jeunes ne vont pas pouvoir percevoir une garantie sur leurs revenus complémentaires.

En ce qui concerne la procédure qui va nous mener au calcul et bien ce couple va devoir payer un loyer de 1000 €, auquel vont s’ajouter d’autres charges chaque mois, qui supposons le, vont être de 1000 € moins 50 graciés par des réductions de tout genre.

Parmi ces charges disons qu’il y a des différents crédits dont le taux d’intérêt mensuel que ce couple doit payer sera de 500 €;, et que ce crédit court sur 3 ans en comptant l’abonnement et les autres frais pour les 500 € restants.

Pour résumer donc le revenu est de 3800 € tandis que les charges sont de 1950 €.

Si ce couple choisit de souscrire un prêt à palier, ce choix va lui permettre le paiement de ses dettes à un coût moindre, dans tout les cas cela va se faire au début, pendant les 2 ans de son remboursement de son crédit de consommation. Après la fin de son paiement, le montant des dettes mensuelles du crédit immobilier va augmenter.

  • La durée du prêt : 20 ans ;
  • Le taux d’intérêt : 1,40% ;
  • Le pourcentage des assurances : 0,34% ;
  • Une couverture de 50%.

Pendant les 3 premières années :

  • Mensualités assurance : 800€ + 450€ remboursement du crédit consommation : 1254€.

Pendant les 20 ans restants :

  • Mensualités assurances comprises de 1123€.

La capacité d’emprunt sera donc de 200000€ par an an.

Répondre