Estimation emprunt immobilier
Jan 30 2019

Estimation emprunt immobilier : comment estimer son emprunt immobilier ?

Avoir en tête un projet immobilier que ce soit pour un investissement ou bien pour construire ou réhabiliter sa propre habitation, est une chose à laquelle on ne peut parfois pas faire face tout seul, c’est pour cette raison que de plus en plus de gens optent pour des emprunts immobiliers.

Ceci dit, avant de faire des démarches auprès d’un établissement bancaire, il se trouve qu’il y a certaines règles à respecter, comme c’est notamment le cas de faire une estimation d’un emprunt immobilier.

Pourquoi faut-il estimer un emprunt immobilier ?

Durant ces dernières années, tout comme celles qui les avaient précédées d’ailleurs, les prix sur le marché de l’immobilier continuent leur fulgurante ascension, mais il faut cependant se mettre à l’esprit que les les taux d’intérêt restent toujours très intéressants pour les différents investisseurs.

Ceci dit, et avant même de souscrire à un crédit immobilier, il faut que l’emprunteur connaisse son budget et sa capacité à honorer sa dette envers l’établissement bancaire, et pour que cela puisse se faire on doit obligatoirement procéder à une estimation de notre emprunt immobilier.

L’importance de cette estimation se niche principalement dans le fait qu’elle va nous permettre de laisser une marge suffisante entre nos mensualités à honorer nos dettes et nos revenus.

Si l’emprunteur a par exemple comme projet l’achat d’un terrain pour y construire son logement, ce qui est une bonne chose, vu que les terrains présentent des prix attractifs, il doit cependant si ses moyens le lui permettent d’en acquérir un.

Si l’emprunteur ne respecte pas cette procédure, il s’exposera fissa à de graves difficultés financières qui peuvent se solder par un échec cuisant de son entreprise ou de son investissement.

Pour qu’une personne puisse évaluer ou estimer son emprunt immobilier, il faut qu’elle sache qu’il existe différentes manières de le faire.

Mais ce qu’il faut savoir en tout premier lieu c’est que son endettement ne doit pas passer la barre des 33% du montant total de ses revenus.

Il faut aussi savoir que la banque se réserve le droit de faire des crédits même si la capacité de l’emprunteur dépasse le pourcentage précisé plus haut.

Comment estimer sa capacité d’emprunt

estimer sa capacité d'emprunt

Évaluer sa capacité d’emprunt revient à connaître très approximativement l’emprunt que l’on peut faire auprès d’une banque.

Pour que cela puisse se faire, plusieurs solutions existent :

  • Demander à sa banque ;
  • Recourir au services d’un courtier ;
  • Faire une estimation en ligne.

Que ce soit l’une ou l’autre de ces solutions auxquelles l’emprunteur va recourir, cela va lui permettre de trouver le meilleur établissement bancaire qui va lui permettre d’accéder à un crédit adéquat avec un taux d’intérêt qui sied à son budget.

Les estimations en ligne sont en grande majorité des logiciels intelligents qui sont dotés d’une riche base de données qui englobe toutes les informations relatives aux établissements bancaires, ainsi que toutes les offres liées à l’immobilier, que ces dernières peuvent proposer à leurs clients.

A cette riche base de données s’ajoute un algorithme performant, qui va pouvoir, et cela à partir de vos informations personnelles que vous allez devoir lui fournir au préalable, calculer quel est l’établissement bancaire, le crédit mais aussi le taux d’intérêt qu’il vous faut.

Une estimation en ligne est donc une chose qui peut permettre à l’emprunteur d’éviter une situation de surendettement en calculant à l’avance quel serait le montant qu’il peut demander à son établissement bancaire pour son prêt immobilier, ce montant sera déterminé en fonction des revenus nets de l’emprunteur, mais aussi en fonction de son salaire, de son loyer, etc..

En outre, demander une estimation de sa capacité d’emprunt immobilier permettra à l’intéressé de garantir l’obtention de son contrat de prêt.

Plusieurs estimations sont proposées par divers organismes, ceci dit, il vaut mieux pour l’emprunteur de recourir à une simulation proposée par un organisme neutre.

Répondre