Suspension crédit immobilier
Fév 12 2019

Suspension crédit immobilier : dans quel cas est il possible de suspendre un crédit immobilier ?

Les crédit immobilier sont en général étalés sur de longue durée, plusieurs année voir plusieurs décennie. Un prêt immobilier peut devenir alors une lourde charge sur tout si certains malheureux événements ou accident se produisent tels que :

  • Maladie
  • Licenciement
  • Divorce, etc.

Dans ces cas la, il ne faut pas attendre que la situation s’aggrave en se mettant au pied du mur avec des incidents de paiement ou de retard sur les échéances. Il est conseiller d’aller informer votre banque ou l’organisme chez qui vous avez contracter le prêt immobilier de votre situation de difficulté.

Quels sont les crédit immobilier concernés par la suspension du crédit ?

Une suspension du crédit immobilier c’est un report d’échéance, pendant la période de difficulté allant de un à plusieurs mois le prêteur n’aura plus à payer son prêt jusqu’à ce que sa situation personnelle s’arrange. Il faut savoir que la suspension des crédit immobilier ne concerne pas tous les crédit, le prêteur peut reporter son échéances dans les cas suivant :

  • S’il a un prêt immobilier à taux fixe.C
  • S’il a un prêt immobilier à taux révisable.
  • S’il a un prêt immobilier à taux mixte.

Chez certaines banques, les crédit modulables sont aussi concernés, pour cela, il faut bien lire les clauses du contrat de crédit immobilier et bien choisir l’organisme prêteur avant de contracter un prêt d’une longue durée. Selon l’organisme prêteur, la suspension et le report d’échéances est soumis à une réglementation tel qu’une possibilité de reporter votre échéances par 3 fois avec un intervalle d’une année.

Certains crédit ne sont pas concerné par la suspension du prêt immobilier tel que :

  • Les prêt à taux zéro et les prêt conventionnées.
  • Les prêt relais.
  • PAS (prêt à l’accession sociale)
  • Les prêt PEL / GEL.
  • Les prêt à taux de 1% logement ou employeur.

Comment calculer le montant du crédit immobilier après une suspension ?

Une suspension permet un arrêt temporaire des remboursements pour ceux qui ont des difficulté à garder un taux d’endettement plus petit que le taux limite indiqué par la loi et qui est de 33%. Pour estimer le temps nécessaire au prêteur pour retrouver une situation financière acceptable, il lui faudra négocier avec son organisme prêteur, où il sera question de combien de temps faudra-t-il reporter l’échéance. Voici quelques points à connaitre avant de demander une suspension du crédit immobilier :

  • Avant d’entamer la procédure il faut savoir que les mois impayés devront être remboursés à la fin du crédit. Ce qui fait que le prêt immobilier aura une plus grande duré dans le temps.
  • L’organisme prêteur ajoutera une annexe au contrat de base, dans lequel vous aurez toutes les clauses de votre report d’échéances.
  • Une suspension implique un nouveau tableau d’amortissement qui vous permettra de connaître sur combien de temps va s’étendre le prêt suite au report.

Quelles sont les différences entre un report partiel et un report totale ?

report partiel et un report totale

Il faut savoir qu’une suspension de crédit immobilier a un coût, en plus de payer les mensualité retarder, une prime pour l’assurance doit être remboursé au prêteur. De ce fait, il y a la possibilité de reporter son échéances de deux façon possibles

  • Le report partiel (simple) : il s’agit de suspendre uniquement le capitale prêté, ses intérêts et l’assurance prêt devront être versé chaque mois.
  • Le report totale (complet) : il s’agit de suspendre, le capitale et les intérêt, seul les assurance prêt devront être payé. Ce qui suppose un crédit plus allongé et un coût plus élevé.

Répondre